NOUVELLES
La Force du Réseautage

NOS CHRONIQUEURS
 
# 5 L’ÉNERGIE VITALE (première partie)

CHRONIQUE #5 L’ÉNERGIE VITALE (première partie)

CHRONIQUE

MODE DE VIE ET MIEUX-ÊTRE

 

 

 

 

Pierre Choinière n.d.

Membre du C.N.Q. et de la

Société ÉducoSanté

                                

 

 

 

 

Depuis le début de mes chroniques, le concept de la RÉORIENTATION NERVEUSE est revenu à plusieurs reprises. Vous avez appris que l’organisme, dans sa sagesse et par son POUVOIR AUTO-GUÉRISSEUR, a la capacité de réorienter ses énergies pour les concentrer à un endroit spécifique du corps. Ces actions permettent à l’individu de se maintenir au plus haut niveau de santé possible. Mais l’énergie à l’origine de chacune de ces actions d’où vient-elle?

Comme vous allez le constater, il y a plusieurs réponses à cette question. Elles sont toutes très intéressantes et méritent notre attention. Voici ce que mes recherches m’ont appris;

 

 

 

 

-         Pour le médecin suédois Nils-Olof Jakobson, la FORCE VITALE ne serait rien d’autre que l’âme et elle pèserait exactement 21 grammes. Le résultat de ses études résumées dans un ouvrage paru à Dusseldrof sous le titre « La vie après la mort » montre qu’a l’heure exacte où la personne rendait l’âme, l’aiguille de la balance ultrasensible utilisée pour ses expériences baissait toujours brusquement de… 21 grammes. On peut affirmer que cette expérience saisissante pèse dans la balance quand il s’agit de défendre l’idée de l’existence de l’âme.

 

 

 

 

-         Pour la médecine traditionnelle chinoise L’ÉNERGIE VITALE, c’est le TAO, composé du YANG (+) venant du Ciel et du YIN (—) venant de la Terre. La santé dépend de l’équilibre de ces deux composantes circulant dans l’organisme à travers un réseau composé de canaux D’ÉNERGIE VITALE (méridiens).

 

 

 

 

-         De son côté, la médecine ayurvédique de l’Inde nous enseigne que toute matière est formée d’ondes lumineuses en mouvement. Ainsi, c’est dans la lumière et dans son spectre que réside le secret de la vie. L’air, l’eau, la nourriture sont imprégnés des énergies lumineuses. Selon leur fréquence de couleurs, L’ÉNERGIE VITALE ou PRÂNA qui s’y retrouvent, donnent et maintiennent la vie. Le contrôle de ces énergies s’effectue grâce à des centres (chakras) qui la redistribuent via les systèmes nerveux et hormonaux.

 

 

 

 

-         Plus récemment, des recherches scientifiques furent menées par Alexis Carrel et Claude Bernard et mirent en évidence un POUVOIR AUTO-GUÉRISSEUR et une FORCE VITALE inhérente à tout ce qui est vivant. Mais ce n’est que plus récemment encore que le professeur Burr, enseignent l’anatomie à l’Université Yale nous permettait de voir un peu plus clair dans cette notion d’énergie ou de FORCE VITALE. Dans son excellent ouvrage intitulé « La naturopathie apprivoisée », Jean-Claude Magny N.D. nous fait un petit résumé des résultats obtenus par le docteur Burr; « Les résultats obtenus par Burr et ses collaborateurs démontrèrent de manière indiscutable qu’un champ électrique entoure tout Être vivant, universellement connu et dont on peut dresser la cartographie grâce à des électrodes. Ce champ est situé à quelques centimètres de la surface du corps. C’est ce champ que deux chercheurs russes, le couple Kirlian, arrivèrent à photographier, sans pourtant arriver à en expliquer véritablement l’origine. ». Le professeur Burr baptisa ce champ électromagnétique; champ L pour Life (vie). Cette énergie primordiale serait à la base des formes particulières propres à chaque espèce; végétales, animales ou humaine. Elle serait composée de trois types de particules de lumières;

 

 

 

 

Type 1 – L’énergie tachyonique compose les champs morphogénétiques

-         Ces particules (tachyons) se déplacent plus vite que la lumière  

-         Cette énergie organise les systèmes génétiques (génomes)

Type 2 – L’énergie photonique composée de particules de photons

-         Induit un champ mitogénétique (division et autoréparation cellulaire)

-         Se déplace à la vitesse de la lumière

-         Ses photons sont entreposés par l’eau intracellulaire (dans la cellule)

Type 3 – L’énergie chimique

-         Induit un champ ionique et est composée de particules de bradyons.

-         Cette énergie calorique agit sur le métabolisme de base

-         Elle se déplace moins vite que la lumière                                                                                                                         

 

 

 

 

Ces corpuscules de lumière ou PRÂNA se retrouvent dans tous systèmes biologiques. Chez les humains et les animaux, ils ont pour porte d’entrée les yeux, les poumons et la bouche. Les végétaux les emmagasinent par photosynthèse. La nourriture végétale fraîche et crue possède un haut niveau d’énergie vitale (photons) qui est malheureusement détruite par la cuisson. Manger cru c’est avoir accès à L’ÉNERGIE VITALE du règne végétal.

 

 

 

 

La lumière du jour, l’énergie de l’air et de la Terre de même que les aliments crus nous sont disponibles en abondance. Je suis émerveillé de réaliser à quel point L’ÉNERGIE VITALE est facilement accessible à tous. Dans la 2e partie de ma chronique sur l’ÉNERGIE VITALE, nous aborderons le sujet de l’énergie chimique (ATP, enzymes, vitamines, minéraux, etc.) et de l’alimentation vivante (crue).

 

 

 

 

À bientôt.

CO2 ?
MINI-SITES

Réseau Écolo Inc.
Defiweb

PUBLICITÉ
 
Copyright © 2007 Reseauecolo.ca
Login