NOUVELLES
La Force du Réseautage

NOS CHRONIQUEURS
 
# 41 « Maigrir en dormant! »

                                           CHRONIQUE # 41

MODE DE VIE ET MIEUX-ÊTRE

 

Pierre Choinière N. D.

Membre du C.N.Q. et de la

Société ÉducoSanté

                                

 « Maigrir en dormant! »

 

Maigrir en dormant, est-ce possible? Et bien, comme nous allons le voir, certaines études semblent démontrer que cette possibilité qui semble un non sens est bel et bien réaliste et réalisable.

Mais comme il y a toujours deux côtés à une médaille, pour obtenir des résultats avec cette méthode, il faudra vous discipliner à dormir suffisamment ce qui, pour certains, représente une tâche ardue.

 

Dormir suffisamment

 

À l’exception des enfants, peu de personnes dorment suffisamment. Rare sont les gens qui prennent assez de sommeil sur une base régulière. La plupart d’entre nous sommes trop pressés et trop préoccupés pour nous assurer d’avoir de sept à huit heures de sommeil par nuit ce qui est pourtant considéré comme la norme idéale pour la plupart des gens. En générale, la population  ne considère pas le sommeil en tant que facteur naturel de santé. À mon sens il constitue pourtant un facteur déterminant pour jouir d’une santé maximale.

 

Le mode de vie des Canadiens fait en sorte qu’ils ne dorment, en moyenne, que six heures par nuit. C’est peut-être assez pour un petit nombre de personnes, cependant pour contribuer à la réussite de votre diète et pour maintenir votre santé à un haut niveau, vous en aurez  probablement  besoin de plus.

 

Une étude éloquente

 

Une étude de l’université Columbia, présentée à la réunion scientifique annuelle (pour l’année 2005) de la North American Association for the Study of Obesity  nous révélait des faits éloquents.

 

Les chercheurs ont recueilli des données durant presque dix ans sur près de 18,000 sujets qui ont participé à la National Health and Nutrition Examination Survey; une étude qui colligeait l’information sur les habitudes générales de diète et de santé. Il est à retenir qu’une telle étude combinant un grand nombre de personne et étalée sur un grand nombre d’années est d’une grande précision scientifique.

 

Après avoir tenu compte d’autres facteurs qui contribuent à l’obésité, voici les résultats obtenus par l’équipe de Columbia :

 

- Moins de quatre heures de sommeil par nuit augmente de 73 % le risque d’obésité comparativement à sept à neuf heures par nuit;

 

- Une moyenne de cinq heures de sommeil par nuit augmente de 50 % le risque de l’obésité;

 

- Une moyenne de six heures de sommeil par nuit augmente de 23 % le risque de l’obésité.

 

Ce que l’on peut conclure de cette étude

 

 

Il apparaît clairement de cette étude que la diminution du risque d’obésité est proportionnelle à l’augmentation des heures de sommeil.

 

 

Dans le cadre de l’adoption de saines habitudes de vie il est sage, pour la plupart d’entre nous, de s’efforcer de réduire les heures d’éveil au profit des heures de sommeil. La diminution du risque de l’obésité ne sera qu’une partie de la récompense. On peut imaginer, par exemple, qu’avec un poids contrôlé (particulièrement le gras corporel) les tâches quotidiennes seront plus faciles à assumer.

 

Comme l’étude le démontre, il ne s’agit pas que de prendre plus d’heures de sommeil pour régler le problème de l’obésité. Il faut évidemment faire d’autres transformations positives au niveau de ses habitudes de vie pour atteindre de véritables résultats. En combinant le sommeil à d’autres facteurs naturels de santé comme l’exercice physique quotidien et une diète équilibrée, exempte de glucides raffinés et simples, vous ferez de vous une personne non seulement  plus svelte mais aussi plus en santé.

 

Je conclurai en disant de cette étude qu’elle confirme, une fois de plus, la justesse de la doctrine hygionomiste qui promouvoie depuis toujours l’adoption d’un mode de vie sain pour maintenir ou retrouver une santé rayonnante.

 

Bonne semaine.

 

 

 

 

 

CO2 ?
MINI-SITES

Réseau Écolo Inc.
Defiweb

PUBLICITÉ
 
Copyright © 2007 Reseauecolo.ca
Login