NOUVELLES
La Force du Réseautage

NOS CHRONIQUEURS
 
# 4 : Réponses aux questions de mes lecteurs

CHRONIQUE # 4 : Réponses aux questions de mes lecteurs

 

 

 

 

PEUT-ON ÉVITER LE RHUME ET LA GRIPPE?

 

 

 

 

CHRONIQUE

MODE DE VIE ET MIEUX-ÊTRE

 

 

 

 

Pierre Choinière n. d.

Membre du C.N.Q. et de la

Société ÉducoSanté

                                

 

 

 

 

Une lectrice aux prises avec une « bonne grippe », situation qu`elle expérimente d`ailleurs une ou deux fois par année, me demande s`il existe des moyens naturels pour éviter « d`attraper » cette maladie.

   

— Parlons d’abord du système immunitaire —

Le rhume et la grippe sont deux affections virales. Bien que le rhume puisse être causé par quelques 200 virus différents et que plusieurs symptômes soient communs aux deux affections, la grippe afflige beaucoup plus l’organisme que le rhume. De fait, la fièvre, les douleurs corporelles (l’individu à mal partout), la fatigue, le mal de gorge, les maux de tête et les écoulements naseaux sont les principaux symptômes de la grippe et la congestion nasale, les écoulements naseaux et les éternuements caractérisent le rhume. Évidemment, tous ces symptômes sont fort contraignants et désagréables. Ils sont la cause d’absentéisme au travail et forcent les gens qui ne connaissent pas le vrai sens de la maladie à avoir recours à une panoplie de médicaments antisymptomatiques plus ou moins efficaces et plus ou moins toxiques.

Pour répondre à la question de ma lectrice, je préciserai d’abord que bien que ces deux affections puissent être causées par des virus, le rhume et la grippe ne « s’attrapent » pas toujours. En effet, il est clair que sur un terrain dévitalisé avec un système immunitaire déficient, les tissus des voies respiratoires, par exemple, présentent un terrain de choix à l’implantation de colonies de virus. Comme Claude Bernard le disait : « le microbe n’est rien le terrain est tout ». Sur un terrain organique vulnérable, carencé, il est clair qu’un virus « s’attrape » en ce sens qu’il y trouve domicile et qu’il se développe dans l’organisme. Dans ce cas, le corps par ses moyens de défense donne les symptômes décrits plus haut. La notion de terrain explique que certaines personnes mises en contact avec le virus du rhume ou de la grippe n’en sont pas affectées, alors que d’autres le sont systématiquement.

Il apparaît clairement qu’il faut maintenir notre système immunitaire à son plus haut niveau d’efficacité pour éviter tout genre d’infection. Ceci implique l’adoption d’un mode de vie sain basé sur l’application des facteurs naturels de santé. Les personnes dont le système immunitaire est vitalisé et exempt de carences peuvent combattre le virus dès son introduction dans l’organisme et ainsi le neutraliser. Le virus ne s’active donc pas et, par conséquent, ces personnes n’auront pas le rhume ou la grippe.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

— Parlons maintenant de la toxémie —

 Comme je le précisais plus haut, ces deux affections ne « s’attrapent » pas toujours. En effet, comme nous l’avons vu dans mes chroniques précédentes notre organisme possède son POUVOIR AUTO-GUÉRISSEUR et peut le mettre en action en organisent la RÉORIENTATION NERVEUSE. Ce phénomène naturel est tout à fait souhaitable, car il permet de concentrer les énergies dans un organe ou tissus particuliers pour lui permettre d’accomplir un travail spécifique. En ce sens, la fièvre qui est l’élévation de la température d’un tissu est rendue possible par l’affectation des énergies d’un tissu vers un autre. Ainsi quand on fait de la fièvre on est en même temps fatigué, on n’a pas faim et on a mal partout, par contre la région fiévreuse dispose de l’énergie nécessaire pour « brûler » les déchets qui l’encombrent et ainsi retrouver la santé.

Comme nous le montre cet exemple, la RÉORIENTATION NERVEUSE a pour objectif de purifier et de guérir nos cellules et nos tissus. Ce POUVOIR AUTO-GUÉRISSEUR pourrait-il être à l’origine du rhume et de la grippe? Examinons la situation de plus près.

 

 

 

 

Il arrive que des situations comme le temps des fêtes par exemple, nous entraînent à dépenser trop d’énergie nerveuse (abus alimentaire, veillés prolongées, divertissements bruyants, consommation d’alcool, manque de sommeil, etc.) et que des carences d’énergie finissent par s’installer dans des organes importants de notre corps et particulièrement dans nos émonctoires. Il faut savoir que les émonctoires sont les éboueurs de notre organisme. Ainsi, le foie, les reins, les poumons et la peau ont entre autres fonctions, celle de nettoyer le sang de ses déchets. Si ces organes ne reçoivent pas suffisamment d’énergie pour fonctionner adéquatement, un ralentissement dans l’élimination des déchets de l’organisme et une rétention anormalement élevée de ceux-ci dans les tissus s’ensuit nécessairement. Ce phénomène de rétention de déchet (toxines environnementales diverses, radicaux libres, métaux lourds, etc.) est appelé TOXÉMIE par les naturopathes. Comme on l’a vu plus haut, par le phénomène de la RÉORIENTATION NERVEUSE le corps peut décider, quand ses réserves sont épuisées, de soutirer de l’énergie à un endroit du corps pour l’affecter à un autre et ainsi déclencher une CRISE DE DÉSINTOXICATION. Cet effort de nettoyage du corps peut se manifester sous forme de maladies aiguës comme l’otite ou encore sous forme de rhume ou de grippe. Dans ce cas, les muqueuses du système respiratoire sont misent à contribution pour permettre l’élimination des déchets de l’organisme. Tous ces mécanismes sagement orchestrés par le corps n’ont pour objectif que de maintenir notre terrain cellulaire à un bas niveau de TOXÉMIE. Comme les humains, nos cellules ne peuvent pas être en santé dans un environnement malade.

Il va de soit que les déchets rejetés dans le mucus et les expectorations offrent un milieu propice au développement viral. En ce sens, le rhume et la grippe ne « s’attrapent » pas, ils se développent tout simplement chez les individus dont les muqueuses offrent un milieu qui leur est favorable. Une multitude de microbes naissent spontanément dans un mucus chargé de déchets et cette situation n’est aucunement préjudiciable à la santé tant que le mucus est rejeté à l’extérieur du corps.

 

 

 

 

La réponse à la question de ma lectrice est donc OUI. D’un point de vue naturopathique, plusieurs mesures peuvent être appliquées pour éviter le rhume et la grippe :

Il faut d’abord maintenir les tissus de notre organisme dans un état de pureté maximum par l’adoption d’habitudes de vie saines. Se reposer suffisamment, avoir une élimination intestinale adéquate, manger qualitativement et non pas quantitativement, éliminer les produits domestiques dangereux de notre foyer sont des exemples de mesures à prendre;

Il faut ensuite maintenir notre système immunitaire à un haut niveau de vitalité en lui fournissant toutes les substances nutritives qui lui sont nécessaires en quantité suffisante. Dans cette optique je recommande le recours aux suppléments alimentaires quotidiens. Les nutriments comme les vitamines C, E, A et D de même que le ZINC, le SÉLÉNIUM et le MAGNÉSIUM doivent se retrouver disponibles à nos cellules dans des proportions que l’alimentation « normale » ne peut offrir.

Et finalement, si vous êtes en train de vivre une bonne CRISE DE DÉSINTOXICATION avec le rhume ou la grippe n’oubliez pas d’écouter votre corps et de le soutenir dans son effort en répondant à ses demandes : par exemple si l’appétit n’est pas présent ne vous forcez pas à manger (la digestion requiert d’énorme quantité d’énergie), si vous avez froid couvrez-vous, mais surtout reposez-vous le plus possible. La règle d’or est d’économiser vos énergies, tel que le corps vous le commande, pour les rendre disponibles à la DÉSINTOXICATION et de fournir le maximum de nutriments facilement assimilables à votre corps. Notez que les plantes médicinales fournissent de précieux composés pouvant soutenir votre système immunitaire. Des plantes comme l’ail, l’échinacée, l’astragale, et les extraits d’arabinogalactane vous seront d’une aide certaine.

 

 

 

 

Bonne DÉSINTOXICATION et à la semaine prochaine.

 

 

 

 

CO2 ?
MINI-SITES

Réseau Écolo Inc.
Defiweb

PUBLICITÉ
 
Copyright © 2007 Reseauecolo.ca
Login