NOUVELLES
La Force du Réseautage

NOS CHRONIQUEURS
 
# 14 : MARS, LE MOIS DE LA NUTRITION (dernière partie)

CHRONIQUE # 14 : MARS, LE MOIS DE LA NUTRITION (dernière partie)

CHRONIQUE

MODE DE VIE ET MIEUX-ÊTRE

 

 

Pierre Choinière n. d.

Membre du C.N.Q. et de la

Société ÉducoSanté

 

 

 

Dans cette dernière chronique portant sur l’alimentation, je vous propose une petite initiation à deux notions plutôt récentes dans le monde de la nutrition. Pour ce faire, j’ai retenu de la règle des trois V le V pour Vivant et le J de la règle des 3N-J pour Juste.

                         

CONSOMMER DE FAÇON JUSTE (ÉQUITABLE)

Nous sommes tous nourris à partir de la terre. La graine y prend racine et tous les animaux y compris l’homme dépendent du résultat de cette graine. Il y a suffisamment de graines pour nourrir sans difficulté tous les habitants de cette terre, sans exception. Le problème ce n’est pas le manque de graines, mais la répartition injuste de ces graines. (J’utilise ici le mot graine pour représenter le monde végétal). Pourtant, en Afrique subsaharienne, une personne sur trois est sous-alimentée, un être humain sur quatre n’a pas accès à l’eau potable et chez nous, 718,334 personnes au Canada en 2001 ont eu recours aux banques alimentaires. La mondialisation, le monopole des multinationales les conflits armés et quelquefois les catastrophes environnementales sont principalement responsable de cette situation.

La bonne nouvelle c’est que de poser des petits gestes d’achats quotidiens en tant que consommateur éclairé nous permet d’y mettre un peu du soi et de remettre un peu de justice dans tout cela. Ces petites actions simples et faciles, justes et équitables, ont une influence sur les gens d’ici et d’ailleurs de même que sur les terres d’ici et d’ailleurs.

 

 

Voici quelques petites idées de consom-actions responsables :

-          J’inclus quelques produits équitables dans mon panier d’épicerie;

-          Je participe à une forme d’agriculture équitable locale (ASC);

-          Je me régale des produits du terroir;

-          Je recherche les étiquettes « Aliments Québec »

-          Je réduis ma consommation de viande (incidence sur les gaz à effet de serre), etc.

 

 

Ces actions sont vraiment efficaces. Par exemple, en 2003, le mouvement du commerce équitable soutenait environ 800,000 producteurs dans 45 pays. Aujourd’hui, sur nos tablettes, on peut retrouver du café, du thé, du sucre du cacao, des noix, des bananes et même de l’artisanat équitable. (www.equiterre.qc.ca ). Et plus près de nous, à Sherbrooke, le Marché de Solidarité (ASC ) créé il y a 2 ans permet aux Sherbrookois de se procurer plus de 1392 produits provenant de 28 producteurs locaux. On y retrouve de tout, à partir du savon et du poulet en passant par des plats cuisinés. (Réf. www.atestrie.org ).

                                    

CONSOMMER DES ALIMENTS VIVANTS

Jamais dans son histoire, l’humanité ne s’est aventurée aussi loin de la nature dans un MODE DE VIE anti-physiologique et polluent. Comme je l’ai démontré dans mes chroniques antérieures, notre mode d’alimentation s’est tellement transformé et nos aliments ont tellement dégénéré depuis un siècle et particulièrement depuis la dernière guerre mondiale, qu’on peut se demander comment nos cellules peuvent être vivantes et en santé. En réalité, notre corps et notre esprit sont autant malades que notre planète. Même si l’espérance de vie augmente, les systèmes de santé occidentaux sont débordés par un nombre incessamment accru de malades. On vit plus longtemps, mais quelle est notre qualité de vie? Cependant, la tendance vers les aliments naturels et l’adoption D’HABITUDES DE VIE SAINES sont de plus en plus marquées. Le guide alimentaire Canadien plaide enfin en faveur d’une augmentation de la consommation de végétaux. Ces changements sont souhaitables et vont dans le bon sens. De plus, à mon grand plaisir, une nouvelle tendance pointe le nez depuis quelque temps et elle mérite d’être retenue, c’est l’alimentation vivante. Ce mode d’alimentation riche en enzyme et en chlorophylle de même qu’en nutriments facilement assimilables (protéines, vitamines et minéraux, etc.) permet au corps et à l’esprit de se rééquilibrer et de fonctionner avec le maximum d’énergie. Il permet de développer graduellement un sentiment de santé et de sécurité plutôt qu’un sentiment de dépendance et d’incertitude. L’alimentation vivante exclut toute cuisson excédant 40 degrés C. (105 degrés F.) et tout produit ou sous-produit animaux. Voici un aperçu d’une la classification que j’ai élaborée à partir de différents tableaux de classification. Ce tableau tient compte de l’action des aliments sur le métabolisme et de leurs effets sur l’énergie de l’organisme :

 

 

1)      LES ALIMENTS BIOGÉNIQUES

Ces aliments regorgent d’énergie de vie et revitalisent l’être humain dans toutes ses parties;

— les céréales trempées et/ou germées;

— les légumineuses trempées et/ou germées;

— les pousses de blé, d’orge, etc. mangées entières ou en jus;

— les graines trempées et/ou germées;

— les noix trempées et/ou germées.

 

 

2)      LES ALIMENTS BIOACTIFS

Ces aliments sont capables de maintenir et d’amplifier légèrement une force vitale déjà saine;

      — les légumes de culture biologique, frais, crus et non transformés;

      — les fruits de culture biologique, frais crus et non transformés.

 

 

Cette nomenclature partielle n’est qu’un avant-goût du monde de l’alimentation vivante. J’élaborerai sur ce sujet dans mes prochaines chroniques. En attendant, j’espère vous avoir permis de réaliser qu’il existe plusieurs façons de s’alimenter tout en ayant un impact positif sur notre terre nourricière et tous nos frères qui la peuplent. Il s’agit d’engager un pas à la fois dans la bonne direction et de viser une performance de 80/20 pour avoir un impact réel et vivre de plus en plus de satisfactions.

 

 

Dans les prochaines semaines, j’annoncerai des dates et les détails concernant mon tout nouveau cours sur l’alimentation vivante.

 

 

 

 

D’ici là, bonne semaine!

 

 

 

 

CO2 ?
MINI-SITES

Réseau Écolo Inc.
Defiweb

PUBLICITÉ
 
Copyright © 2007 Reseauecolo.ca
Login