NOUVELLES
La Force du Réseautage

NOS CHRONIQUEURS
 
# 10 LES FACTEURS NATURELS DE SANTÉ (dernière partie)

CHRONIQUE # 10 LES FACTEURS NATURELS DE SANTÉ (dernière partie)

CHRONIQUE

MODE DE VIE ET MIEUX-ÊTRE

 

 

Pierre Choinière n. d.

Membre du C.N.Q. et de la

Société ÉducoSanté

 

 

 

La semaine dernière, j’ai publié la première partie de la nomenclature des FACTEURS NATURELS DE SANTÉ. L’étude de ceux-ci vous a sans doute donné une nouvelle perspective de l’ampleur du pouvoir que vous détenez sur votre santé. À mon avis, il est grand temps que chacun de nous réalise cette vérité et reprenne sa santé en main. Les plus hautes instances en matière de santé confirment fréquemment ce que les naturopathes affirment depuis toujours. Récemment, le directeur général de L’OMS, en conclusion au rapport du Centre international de recherche sur le cancer affirmait que : « jusqu’à 80 % des cancers pourraient être influencés par des facteurs externes, tels le style de vie et l’environnement ». À l’instar des connaissances empiriques transmises par les enseignements naturopathiques, des preuves de l’efficacité de la pratique d’un mode de vie saine sont maintenant fournies en abondance par la recherche scientifique. Au chapitre des facteurs kinésiques par exemple, des chercheurs de l’Université West-Texas A & M ont montré que des individus qui s’adonnent à la course à pied de 20 à 40 minutes par jour, trois à cinq fois par semaine, réduisent leur risque de mourir du cancer dans une proportion de 66 %. Les chercheurs expliquent ce phénomène en soulignant que l’exercice augmente l’efficacité du système immunitaire, réduisant ainsi la concentration de substances cancérigènes dans l’organisme. Cette situation contribue à inhiber la formation de tumeurs malignes.

 

Régulièrement, on peut lire des résultats de recherche qui montrent que tel ou tel FACTEUR DE SANTÉ (la consommation de certains aliments, la qualité du sommeil ou de l’air par exemple) réduit l’incidence de la maladie. Il est important de noter qu’il s’agit toujours de conditions reliées au MODE DE VIE de l’individu, donc de l’application des FACTEURS NATURELS DE SANTÉ.

 

Le jour où les gens réaliseront que leurs problèmes de santé sont en grande partie reliés à leurs mauvaises habitudes de vie et qu’ils se responsabiliseront en en adoptant de meilleures, un énorme pas sera fait dans le domaine de la santé. C’est ce pas que je souhaite vous voir franchir. Par le biais de mes chroniques hebdomadaires, vous avez accès à une mine de renseignements ayant pour but l’éducation populaire en matière de santé. À ce sujet et pour bien cibler mes interventions, je réitère mon invitation à me faire parvenir vos questions.

 

Voici donc la dernière partie de la nomenclature abrégée des FACTEURS NATURELS DE SANTÉ tels que proposés par la naturopathie HYGIONOMISTE;


 

 

 


 

 

 

 

LES FACTEURS ACOUSTIQUES;

— les sons harmonieux : chant des oiseaux, ruissellement des cours d’eau, la pluie, etc.;

— la musique que nous aimons et les voix réconfortantes.

 

 

LES FACTEURS OLFACTIFS;

— les odeurs agréables : les fleurs, les parfums que nous aimons, etc.

 

LES FACTEURS TACTILES;

— l’importance du toucher doux;

— le contact cutané du nouveau-né avec la mère, etc.

 

LES FACTEURS GUSTATIFS;

— les saveurs agréables;

 — les aromates et les épices agréables;

— la préservation des papilles gustatives, etc.

 

LES FACTEURS RELATIONNELS;

— le milieu familial nourricier;

— le milieu professionnel sain;

— le milieu social sécurisant, etc.

 

 

 

LES FACTEURS PSYCHOLOGIQUES;

— le rire;

— la valorisation individuelle;

— la maîtrise de soi, etc.

 

 

LES FACTEURS ÉMOTIONNELS;

— le contrôle des émotions négatives : peur, crainte, amertume, hostilité, colère, jalousie;

— la recherche des sentiments positifs : sécurité, confiance, joie, harmonie, amour, etc.

 

LES FACTEURS SPIRITUELS;

— le sens à donner à l’existence;

— la spiritualité, etc.

 

LES FACTEURS DE PRÉVENTION DE L’INTOXICATION TISSULAIRE;

— le maintient de la propreté de notre milieu interne (notre environnement cellulaire) en évitant d’être en contact avec les substances toxiques de diverses origines (les médicaments toxiques, les vaccins, les radiations ionisantes, les drogues récréatives, la fluoration de l’eau, etc.)


________________________________________________________________________

 

La nomenclature des FACTEURS NATURELS DE SANTÉ est maintenant complétée. Bien que certains facteurs soient plus déterminants que d’autres, l’approche HYGIONOMISTE suggère de les appliquer intégralement puisqu’ils concourent tous à l’amélioration de la santé.

 

À la semaine prochaine.

CO2 ?
MINI-SITES

Réseau Écolo Inc.
Defiweb

PUBLICITÉ
 
Copyright © 2007 Reseauecolo.ca
Login